La conspiration du sang noir Index du Forum
 
 
 
La conspiration du sang noir Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

[Sayanel-Littleman]Début d'une histoire... ?

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    La conspiration du sang noir Index du Forum -> Le souterrain des lames -> L'appel des profondeurs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sayanel-Littleman
Aspirant


Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 12
Métier(s): Bijoutier, Joillomage, Boulanger, Alchimiste
Habitat: Où le vent me mène...
Divinité: Osamodas
Cercle: 127

MessagePosté le: Ven 2 Sep - 16:40 (2011)    Sujet du message: [Sayanel-Littleman]Début d'une histoire... ? Répondre en citant

L'adolescent était là, surplombant la grotte. Il ne bougeait pas... Ou plutôt, si, il ondulait au même rythme que les graminées de la prairie qui l'entouraient. Le soleil avait une partie de cache-cache en cours avec les nuages, ce qui refoulait momentanément la chaleur accablante du mois de Jouiller ; ce qui n'était pas pour lui déplaire: sa tenue en cuir, néanmoins légère, ne l'aidait pas à réguler sa température. A cette pensée, il se dit qu'il ressemblait à un lézard, dagues mises à part.

Il vérifia une énième fois que l'astre diurne ne s'y reflétait pas, pour éviter que des guetteurs ne le repèrent. Bien.

Un genou à terre, la main sur la poignée, l'autre écartant les branches basses du buisson derrière lequel il se cachait ; son propre silence l'effrayait presque. Immobilité.

Un corbac croassa, suivi par une demi-douzaine supplémentaire au loin.
«  Quelle plaie, ces volatiles ! Même mes tofus sont moins agressifs... On avait failli y passer, avec Tinitraxer. » pensa-t-il.

Tinitraxer... De cinq ans son aîné, ce Iop lui avait rendu un fier service, un an auparavant. Traverser le continent de Pandala à Otomaï, ce n'est pas rien, quand même. Surtout quand on ressemble à un gamin pré-pubère de 12 ans. Cela n'aide jamais dans les transactions commerciales...

Malgré l'assassin commandité par le Conseil de Bonta, la foule de monstres rencontrés, et autres soucis techniques sans réelle importance, ils étaient parvenus à destination, jusqu'à l'arbre millénaire du savant « un peu chtarbé sur les bords » selon Tinitraxer. Après le constat rapide mais non négligeable de l'absence d'échelle, ils avaient opté pour le barbecue d'alchimiste, ce qui n'avait que moyennement plu à l'hôte de ces lieux.
« Regardez ma perruque, bande de pyromanes ! »
Bref, tout se finit dans (« le sang et les flammes,mwouahahahahah ! ») la joie du travail bien fait.

A leur retour, pour des raisons inconnues, le Conseil s'était dissout, et les 'culs-terreux' virent bien vite une dague dire bonjour à leur for intérieur, ce qui, là aussi, ne plut pas à tout le monde, « allez savoir pourquoi ! »...

Sur ce, Tinitraxer choisit de rester à Bonta, pour « son commerce florissant, ses tavernes et ses Eniripsa ». L'Osamodas préférait quant à lui aller faire un tour au sud, pour « voir le soleil et les Eniripsa, aussi, mais en bikini ». Il n'y trouva aucun des deux ( « si, si, les bikini, un peu », mais ce ne sont pas des choses pour enfants, aussi matures soient-ils), juste une lande déserte et un peu de lave pour éclairer le tout ou bronzer, ce qui lui parut trop peu pour cultiver des Cawottes, activité à laquelle il comptait s'adonner de prime abord.

C'est pourquoi il s'engagea sans grande conviction dans la Milice de Brakmar, chose peu recommandée quand on est friand de chansons de Francisque Kraboule. Cela lui permit sans doute d'élargir son registre, surtout dans la catégorie « chansons paillardes ».
Il s'en éloigna deux semaines plus tard, suite à la mort accidentelle de son voisin de table.
« Il ne faut JAMAIS refuser votre écuelle à mon Bouftou, aussi appétissante soit-elle ! »
Et aussi, « parce qu'il n'y a pas d'Eniripsa en bikini », mais ce ne sont pas des choses pour enfants, même s'ils connaissent des chansons paillardes « élaborées au plus haut point , mon p'tit gars ! ».

Il s'en fut enfin par les chemins qu'il avait foulés un mois auparavant. Il traversa une seconde fois les landes, se confectionna une cape en fourrure inconnue sentant mauvais mais permettant de combattre le froid tenace qui s'était installé.

Il voyagea longtemps, ou plutôt, il décrivit des cercles indécis durant tout l'hiver. Enfin, un matin pas forcément beau (« ô mornes plaines »), il suivit une piste fraiche. Malgré ses 'talents' de pisteur, il ne reconnut qu'après coup les traces de bottes qu'il suivait. Ce fut donc avec une surprise non feinte qu'il découvrit un corps inanimé à l'entrée d'une cavité (il se promit de l'explorer un autre jour).

Avant tout chose, il piqua la bourse gonflée et les équipements tachés de sang du jeune homme en piteux état. Il vérifia ensuite que l'autre resterait longtemps la tête dans la neige (« au moins pour cette année »). Puis il plaça l'infortuné à quelques mètres de l'entrée et se mit en quête de quelque chose à manger ; « la bouffe, c'est la chose la plus sacrée...après la bière et les filles, bien sur ! » avait dit Tinitraxer. Soit.

Suite à cet incident, l'adolescent examina sommairement la grotte et s'aperçut que c'était un donjon. Qui plus est pour des gens assez expérimentés.
Il se dit que, s'ils sortaient tous dans le même état, il aurait vite fait d'être aussi riche qu'Enutrof. Il s'installa donc au-dessus de la sortie, attendant les aventuriers à moitié morts pour leur sauter sur le dos et les mettre totalement hors d'état de nuire.

Les affaires allaient bon train. Le seul 'hic' survint sans prévenir, alors qu'il dévalisait joyeusement le second groupe de la journée, calculant le temps restant avant d'aller offrir une bière à Tinitraxer et « dire 'bonjour' aux Eniripsa de Bonta ». Comme ce ne sont pas des choses pour enfants, aussi riches soient-ils, le hasard ajouta un petit plus à la routine de l'Osamodas. Cet infime quelque chose se matérialisa sous son cou. Brillant, tranchant et tenu par un brigand de passage qui expliqua posément qu'il souhaitait devenir fortuné sans se fatiguer, et que lui donner tous ses biens représentait une très bonne action.

« Surtout pour ta santé, mon p'tit gars !
-'Mon p'tit gars' ? Capitaine ?!
-Quoi ? C'est toi ?! 
»

Le professeur en chef des chansons paillardes de Brakmar ne souhaitait pas avoir trop de problèmes ; il paya d'un coup de poing bien placé l'adolescent qui ne garda qu'un souvenir très vague de leur rencontre. Chose on ne peut plus fâcheuse puisqu'il était désormais aussi pauvre qu'un Ecaflip malchanceux, ce qui ne représente pas énormément de kamas.

C'est pourquoi il se trouvait aujourd'hui surplombant la sortie du donjon, prêt à intervenir pour compenser son déficit flagrant.

Il y était d'autant plus décidé que l'automne et sa promesse de pluies diluviennes approchaient ; rester dans la région en cette saison revenait à acquérir d'office le titre de « koinkoin pataugeur ». Surtout qu'il n'avait jamais goutté la bière chaude, semblant aussi agréable que désaltérante.

D'ailleurs, les deux inconnus titubant d'un côté puis de l'autre du sentier menant au donjon devaient en être bien imbibés.

Leur plan était toutefois assez simple pour qu'ils l'exécutent avec une once de lucidité. Ils se placèrent sans préambule de part et d'autre de la sortie et brandirent leurs lames effilées. Un rayon de soleil s'y refléta et percuta l'insigne de Bonta sur le torse du soldat.
« Mais ils vont tout faire foirer, ces deux imbéciles ! Jactez, espèces de bworks ! » pensa l'adolescent du haut de son perchoir.

Maintenant, il n'était plus temps de les éliminer, les aventuriers pouvaient sortir n'importe quand. Il se résigna et se promit d'avoir une conversation animée avec les deux ivrognes anonymes.

Le silence se fit une nouvelle fois. Un corbac donna sa position, pile au-dessus de l'Osamodas qui s'aplatit au sol de peur de se faire repérer. Heureusement, les acolytes ne bougèrent pas. Leur peu de concentration était accaparé par la sortie du donjon.

De fait, ils ne prêtèrent aucune attention aux volatiles qui se massèrent dans le ciel, projetant leurs ombres mouvantes sur la falaise.
« Oiseaux de malheur ! Vous me suivez sans relâche mais un jour, ce sera à moi de vous traquer, charognards ! »

Un bruit de pas sur la pierre en contre-bas obligea l'adolescent à diriger son regard vers la grotte. L'écho était encore lointain ; cependant, il repéra le souffle roque d'un blessé.
« Un de moins à neutraliser... Ils sont quatre... non, cinq. Deux protègent et ceux qui restent s'épaulent mutuellement. Parce qu'un type à trois pattes, c'est louche, même après un donjon. »

Les soldats brandirent leurs armes dans un mouvement fluide, étonnant pour les quatre cents grammes d'alcool qui circulaient dans leur organisme.
La synchronisation militaire tranchait sur leurs postures dégingandées.

Les aventuriers sortirent à cet instant, groupés.

Sifflement. Éclats de métal. Liquide chaud et écarlate, sang. Cris. Les corbacs s'envolent.

Tout cela n'avait duré qu'une fraction de seconde, laps de temps amplement suffisant pour que deux corps s'affaissent dans un gargouillis écœurant.

Les survivants réagirent avant que les dépouilles ne touchent le sol. Ils lâchèrent le blessé qui tituba un instant, abasourdi.

De son poste d'observation, l'adolescent ne distinguait que la chevelure des assaillis mais pouvait évaluer leur carrure. Il se trouvait donc deux Iop, dont un de petite constitution et blessé, ainsi qu'une Xelor, vu son chapeau bizarre. Les deux équipes se faisaient face, se jaugeant du regard, leurs armes au clair. Le Iop valide s'était avancé, son épée brandie de manière belliqueuse. Cette attitude, ajoutée aux yeux emplis de colère, aurait dû prévenir le soldat le plus proche qui évita le coup porté à son égard de justesse.
« C'est fou comme l'alcool n'a pas les effets escomptés sur ces zigotos... » songea l'Osamodas en se levant sur la corniche, prêt à intervenir.

La Xelor resta en retrait, ne sachant que faire de son bâton tandis que le guerrier fit face aux assaillants. Il était apparemment fatigué et se battait avec l'énergie du désespoir. Parant une botte vicieuse, il tourna brièvement la tête et lança:
« Tinitraxer ! Pars avec Etowaru dans la grotte et cachez-vous ! »

L'Osamodas faillit tomber de la falaise.
« Lui, ici ? Blessé ? Gnéééé ?! »

Si son compagnon était blessé, il devait impérativement lui venir en aide.
« Je lui paierai une bière plus tard. »

Et puis, il aurait le temps de piquer des kamas aux gardes par la suite.
Fort de ce constat, il se prépara à sauter. Son choix se porta sur le soldat le plus vif, autant l'éliminer en premier, en espérant ne pas prendre des coups perdus...
« 1... 2... 3 ! »
Il brandit son coutelas et s'élança dans le vide, les bras en croix.

Le sol se trouvait à quatre mètres, ce qui lui permit de placer une pirouette longuement étudiée. Elle augmentait considérablement l'amplitude et la puissance de ses attaques, qu'il souhaitait fatales.

Personne ne réagit quand une tornade d'acier s'abattit sur le soldat au prises avec le Iop. L'incrédulité se peignit sur les deux visages, mais pour une raison différente.
Chez l'un, la souffrance s'y mêla alors qu'il découvrait trois profondes entailles dans son torse et ses épaules ; chez l'autre, la méfiance apparut, puis il recula malgré lui de quelques pas.

L'Osamodas se releva rapidement et acheva l'homme d'un coup sec du manche de son arme dans la tempe. Il s'écroula et ne bougea plus.

Un corbac se posa à une dizaine d'enjambées, distance sécuritaire pour éviter de se faire embrocher.

Le Iop et la Xelor détachèrent leurs yeux interloqués du cadavre et les dirigèrent vers l'étrange être se trouvant face à eux.
« Mais... Qui êtes-vous ?Demanda la première.
-Où est Tinitraxer ?
-Comment...
-Où est-il ?
-Heu, il était là, il n'y pas si longtemps... » Intervint le guerrier.

Il montra une motte d'herbe.
-Hé ! Il est parti !
-Normal, c'est toi qui lui a dit !
-Ouais, et de ton côté, t'as bougé, bravo l'obéissance...
-Stop ! Cria l'Osamodas, le soldat ! »
Prise de conscience ; après un regard, il s'élancèrent dans la grotte.

Des ''torches'' éparses déchiraient la pénombre. Les globes lumineux révélaient des pièces d'architecture ouvragées, encastrées dans le sol ou les mûrs,. Ils courraient à perdre haleine et ne s'attardèrent donc pas sur la décoration des lieux.
« Là ! » Hurla l'Osamodas en se précipitant vers le corps inerte.
Les deux autres s'arrêtèrent à quelques pas.

Il retourna son ami. Blanc comme la neige des landes. Il grommelait en serrant les dents sous l'effet de la douleur:
« L'... l'aut...
-Quoi ? Tini' ! Hé, reste ! »

Le suintement d'une lame sortie de son fourreau lui fit tourner la tête.
L'autre soldat ! Et il lui fonçait dessus, le traître, déboulant du porche sombre où il s'était caché. Dans un cri de rage, l'Osamodas s'élança, à main nues.

Évitant le bain de sang, la Xelor leva son bâton au-dessus de sa tête, ratant de peu celle du Iop. Un disque immatériel apparut, surplombant l'homme. Celui-ci leva un sourcil interrogateur puis esquissa un sourire narquois. Son dernier.

Un éclair aveuglant jaillit du disque éparpillant l'homme dans un fracas phénoménal. La grotte trembla dangereusement.


Silence. Seulement brisé par les morceaux fumants du cadavre qui retombaient doucement. La dague fit un 'ting' discret.

La Xelor éclata en sanglots et s'affala dans les bras du Iop qui essaya vainement de la repousser en rougissant.

Tinitraxer murmura:
« Sayanel...
-Oui ? Demande l'adolescent en se penchant sur le mourant.
-Le barbec', là... c'était cool... comme à Otomaï...
-Ouais, on s'était bien éclaté, cette fois.
-Dommage...
-Quoi ?
-Qu'on ait pas pris de bière... »

Son expression se figea. Fin d'une histoire.
...

Enfin, le Iop prit la parole:
« Sortons. »
Personne ne le contredit et ils lui emboîtèrent le pas.

Dehors, l'Osamodas essuya sa seule larme ; son regard se durcit.
« Qui êtes-vous ?
-Nous pourrions vous retourner la question...
-Pourquoi était-il avec vous ? »
L'adolescent rechignait à prononcer son nom, même si cela n'y changerait rien. Il était mort.

« C'était un ami. Un des meilleurs, lâcha la Xelor dans un souffle.
-Hum... C'est ballot, ça.
-C'est terminé, maintenant, ça ne servira à rien de retourner le couteau dans la plaie ! Alors, à qui avons-nous l'honneur ?
-Littleman, Sayanel ; pour vous détrousser, si possible.
-Gnéééé ?! S'étranglèrent-il à l'unisson.
-Ben quoi ?
-LE Littleman ? Celui qui a flambé Otomaï ?
-Bah ouais...
-Celui qui a dissous le Conseil ?
-Pour ça, j'étais pas tout seul non plus...
-C'est toi qui a...
-Stop ! Cria le guerrier. Ce qu'il a fait compte bien moins que ses actions futures.
-Pas faux.. C'était marrant, mais peu glorieux, apparemment.
-Bref, on fait quoi, là ?
-Sans lui, je n'ai plus aucune raison de rester dans le coin... Et puis, boire de la bière seul, c'est franchement nul. »
Le Iop lança un regard chargé de reproches à la Xelor qui lui rendit un sourire innocent.

« Cela dit, Bonta m'a enfin donné une raison de lui en vouloir. J'ai une profonde envie d'y revenir déranger les esprits...
-Sur ce point, je suis d'accord, concéda le Iop.
-Ah ? Et pour l'autre ?
-Y aller seul n'est pas une bonne option.
-Parce que vous comptez m'accompagner, peut-être ?
-Non, certes, mais il y a une organisation à Brakmar qui recherche des gens déterminés comme vous...
-Hum, si ça peut m'aider un peu... Pourquoi pas.
-Nous comptions nous y rendre, accompagnez-nous, proposa la Xelor avec un grand sourire, qui s'effaça dès qu'elle croisa le regard du guerrier.
-D'accord, attendez-moi ici un quart d'heure. »
Et il entra en trombe dans la grotte.

Il en ressortit cinq minutes plus tard, une dague aux reflets froids et au manche ouvragé dans un métal bleuté, appartenant au soldat.
« Enfin, ce qu'il en reste... » pensa-t-il en faisant la moue.

L'adolescent à l'apparence d'un gamin pré-pubère lança, les lèvres étirées par un rictus carnassier:
« Tuer les gens avec leur propre arme, ça doit être assez intéressant... »

[HRP]
Salut ignobles miliciens,

Vous venez de lire [urlhttp://imagine.forumgratuit.fr/t179-sayanel-littlemanfin-d-une-histoire#3280] la présentation RP de mon personnage.[/url] C'est long, mais j'y ai tout casé, rien que pour vous faire [s]chier[/s] perdre du temps. Razz Je dirige donc un Osamodas de cercle 127, accès Air/Terre/CC/invocations, Brakmarien troisième grade, et qui continue son ascension (PvP commencé la semaine dernière).

Vous avez pu me croiser sur le [urlhttp://forum.dofus.com/fr]forum officiel[/url] où je vous fait [s]chier encore plus qu'ici[/s] perdre du temps de façon plus marquée sous le pseudo de "lepluspetitdesgrandsguitarist(es)"...

Pour plus d'information complémentaires et désuettes, consultez mon site web (qui a dit pub' ?), même s'il n'est pas à jour. XD

Bref, j'espère que cela vous a plu et que vous m'accepterez dans votre confrérie. Smile

Sur ce, vive la pizza.

Cordialement,
Littleman, Sayanel.

PS: interdit d'utiliser cet émoticône: Bannir
[/HRP]
_________________
La O-O-O vaincra !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 2 Sep - 16:40 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Metal-shoot
Aspirant


Inscrit le: 30 Aoû 2011
Messages: 20
Âge: 14
Divinité: Enutrof
Cercle: 80

MessagePosté le: Ven 2 Sep - 17:08 (2011)    Sujet du message: [Sayanel-Littleman]Début d'une histoire... ? Répondre en citant

Hannn sayanel tes histoires sont trop biens
_________________
Il y a les seins normaux ( . )( . )
les siliconés ( + )( + )
les parfaits (o)(o)c
et ceux qui ont de l'âge \./\./..
et
puis les asymétriques (•)(.) - (.)...On
les aime tous :p !
Revenir en haut
Sayanel-Littleman
Aspirant


Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 12
Métier(s): Bijoutier, Joillomage, Boulanger, Alchimiste
Habitat: Où le vent me mène...
Divinité: Osamodas
Cercle: 127

MessagePosté le: Ven 2 Sep - 19:42 (2011)    Sujet du message: [Sayanel-Littleman]Début d'une histoire... ? Répondre en citant

[Han, je t'aimeuuuh ! ^^°]
_________________
La O-O-O vaincra !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Metal-shoot
Aspirant


Inscrit le: 30 Aoû 2011
Messages: 20
Âge: 14
Divinité: Enutrof
Cercle: 80

MessagePosté le: Ven 2 Sep - 20:01 (2011)    Sujet du message: [Sayanel-Littleman]Début d'une histoire... ? Répondre en citant

Hannnn, Moi aussi mais ...
_________________
Il y a les seins normaux ( . )( . )
les siliconés ( + )( + )
les parfaits (o)(o)c
et ceux qui ont de l'âge \./\./..
et
puis les asymétriques (•)(.) - (.)...On
les aime tous :p !
Revenir en haut
KILLER
Général


Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 9
Âge: 251
Métier(s): Alchi Paysan Boulanger
Habitat: Moyenne maison du Chateau d'AMAKNA
Divinité: Enutrof
Cercle: 162

MessagePosté le: Sam 3 Sep - 07:52 (2011)    Sujet du message: [Sayanel-Littleman]Début d'une histoire... ? Répondre en citant

Mais notre mamy est déjà sur un coup
Sayanel, je prendrais le temps de te le lire de te répondre un peu plus tard dans la matinée.
Cordialement
Killer-nunu
Revenir en haut
Sayanel-Littleman
Aspirant


Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 12
Métier(s): Bijoutier, Joillomage, Boulanger, Alchimiste
Habitat: Où le vent me mène...
Divinité: Osamodas
Cercle: 127

MessagePosté le: Sam 3 Sep - 08:10 (2011)    Sujet du message: [Sayanel-Littleman]Début d'une histoire... ? Répondre en citant

[Mais t'es une mamie, alors on va éviter de s'aimer de trop près, pas vrai ? ^^

D'accord, Killer-nunu.]
_________________
La O-O-O vaincra !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Metal-shoot
Aspirant


Inscrit le: 30 Aoû 2011
Messages: 20
Âge: 14
Divinité: Enutrof
Cercle: 80

MessagePosté le: Sam 3 Sep - 11:00 (2011)    Sujet du message: [Sayanel-Littleman]Début d'une histoire... ? Répondre en citant

Mais on peut plus draguer tranquille Evil or Very Mad
_________________
Il y a les seins normaux ( . )( . )
les siliconés ( + )( + )
les parfaits (o)(o)c
et ceux qui ont de l'âge \./\./..
et
puis les asymétriques (•)(.) - (.)...On
les aime tous :p !
Revenir en haut
KILLER
Général


Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 9
Âge: 251
Métier(s): Alchi Paysan Boulanger
Habitat: Moyenne maison du Chateau d'AMAKNA
Divinité: Enutrof
Cercle: 162

MessagePosté le: Sam 3 Sep - 11:12 (2011)    Sujet du message: [Sayanel-Littleman]Début d'une histoire... ? Répondre en citant

Killer venait de terminer de lire la candidature :
"Pfiou ... Quel récit !"
Il prit alors une de ses plumes de piou et répondit :
" Maljour, c'est avec un immense déplaisir que je viens de terminer de lire ta lettre. Moi je vote POUR. Même si on ne vote pas...
Contacte moi IG pour passer un entretien ou contacte Frezamaz ou Riquet.
Cordialement
Killer-nunu"

Il donna la lettre à un tofu voyageur qui partit aussitôt.
[ Pas grand chose à te repprocher, une bonne orthographe, malgrés quelques fautes, inévitable ? Une très bonne mise en page, ainsi qu'un excellent vocabulaire.]
Revenir en haut
Metal-shoot
Aspirant


Inscrit le: 30 Aoû 2011
Messages: 20
Âge: 14
Divinité: Enutrof
Cercle: 80

MessagePosté le: Sam 3 Sep - 11:43 (2011)    Sujet du message: [Sayanel-Littleman]Début d'une histoire... ? Répondre en citant

Moi je vote Pour parce que sayanel il est trop mignon Okay
_________________
Il y a les seins normaux ( . )( . )
les siliconés ( + )( + )
les parfaits (o)(o)c
et ceux qui ont de l'âge \./\./..
et
puis les asymétriques (•)(.) - (.)...On
les aime tous :p !
Revenir en haut
Sayanel-Littleman
Aspirant


Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 12
Métier(s): Bijoutier, Joillomage, Boulanger, Alchimiste
Habitat: Où le vent me mène...
Divinité: Osamodas
Cercle: 127

MessagePosté le: Sam 3 Sep - 12:16 (2011)    Sujet du message: [Sayanel-Littleman]Début d'une histoire... ? Répondre en citant

L'Osamodas apostropha le tavernier:
"Dis, t'aurais pas un petit quelque chose pour moi ?
-Si, des dettes ! ronchonna-t-il.
-Ouais, mais des lettres, ça se termine pareil mais c'est pas la même chose... Et un bière, aussi, sitiplaît !
-Je vais voir si j'ai ça...
"
Il ouvrit la porte derrière son comptoir, puis entra dans la pièce.

Il en ressortit une dizaine de minutes plus tard.
"Alors.. J'ai trois amendes pour conduite de Dragondindes en état d'ivresse avancée...
-Epargne-moi les détails !
-Bon, bah, j'ai ça.
"
Il lui tendit un papier froissé, moucheté d'une substance pas très nette.
"un tofu me l'a apporté ce matin." crut bon de rajouter le tavernier.

L'adolescent la lut attentivement, but sa bière, puis attrapa une plume qui traînait au sol et écrivit:
"Je vous trouverai à la Milice de Brakmar le plus tôt possible. Si vous n'y êtes pas, j'en référerai à vos surpérieurs qui, je l'espèrent vous administreront une correction exemplaire !
Sur ce, mauvaise fin de journée, j'ai un assassina à fomenter. "

Il signa sommairement d'un crachat et donna la lettre au tenancier.

[Merci à vous deux ! Smile ]
_________________
La O-O-O vaincra !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sang-Douiche
Aspirant


Inscrit le: 30 Aoû 2011
Messages: 18
Âge: 19
Métier(s): Bourreau
Habitat: Brakmar
Divinité: Ecaflip
Cercle: 126

MessagePosté le: Sam 3 Sep - 16:03 (2011)    Sujet du message: [Sayanel-Littleman]Début d'une histoire... ? Répondre en citant

Pour son éléction, streap-tease de SAYANOUB ! o/
Revenir en haut
Metal-shoot
Aspirant


Inscrit le: 30 Aoû 2011
Messages: 20
Âge: 14
Divinité: Enutrof
Cercle: 80

MessagePosté le: Sam 3 Sep - 16:08 (2011)    Sujet du message: [Sayanel-Littleman]Début d'une histoire... ? Répondre en citant

Tu veut un strip-tease ?

/w Metal-shoot
_________________
Il y a les seins normaux ( . )( . )
les siliconés ( + )( + )
les parfaits (o)(o)c
et ceux qui ont de l'âge \./\./..
et
puis les asymétriques (•)(.) - (.)...On
les aime tous :p !
Revenir en haut
Riquet
Général


Inscrit le: 14 Mai 2011
Messages: 28
Métier(s): Paysan, joillomage
Divinité: Féca
Cercle: 123

MessagePosté le: Sam 3 Sep - 20:46 (2011)    Sujet du message: [Sayanel-Littleman]Début d'une histoire... ? Répondre en citant

Malsoir,

Comme expliqué dans la candidature de Fow, je reviens de 4 jours d'indisponibilité.
Je n'ai pas lu ta candidature, faut dire que 2 pages recto/verso c'est pas bon en rentrant de vacances.
Mais ce n'est pas grave car je pensais bien que tu allais rentrer dans notre clan. Je connais déjà ton histoire, tu étais là lors d'un rendez-vous à la taverne de Sufokia avec des membres de la milice écarlate. Je m'étais caché dans un coin obscur de la salle. Donc, je sais très bien que tu es digne de confiance.

Metal-shoot, je vous demanderais de bien vouloir vous exprimer plus dignement en tant que membres de la conspiration du clan et d'utiliser un vocabulaire en fonction.

Riquet.
Revenir en haut
Sayanel-Littleman
Aspirant


Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 12
Métier(s): Bijoutier, Joillomage, Boulanger, Alchimiste
Habitat: Où le vent me mène...
Divinité: Osamodas
Cercle: 127

MessagePosté le: Dim 4 Sep - 08:53 (2011)    Sujet du message: [Sayanel-Littleman]Début d'une histoire... ? Répondre en citant

[Pas de strip-tease, désolé... Wink ]

@Riquet:Merci à toi.
_________________
La O-O-O vaincra !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Riquet
Général


Inscrit le: 14 Mai 2011
Messages: 28
Métier(s): Paysan, joillomage
Divinité: Féca
Cercle: 123

MessagePosté le: Lun 5 Sep - 10:47 (2011)    Sujet du message: [Sayanel-Littleman]Début d'une histoire... ? Répondre en citant

Suite à notre entretien où tout s'est déroulé correctement, vous êtes maintenant un membre officiel de la conspiration.

Nous te souhaitons la malvenue parmi nous,
Riquet.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:13 (2017)    Sujet du message: [Sayanel-Littleman]Début d'une histoire... ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    La conspiration du sang noir Index du Forum -> Le souterrain des lames -> L'appel des profondeurs Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com